« Où trouver l’amour : les meilleurs endroits selon une étude »

Les résultats d’une étude menée par le site de rencontres Meetic révèlent que la plupart des célibataires pensent pouvoir trouver leur partenaire idéal sur Internet ou via des amis, suivis de près par les rencontres dans des lieux plus spontanés tels que les bars et dans la rue. Cependant, il n’existe pas de formule magique pour rencontrer la personne de sa vie et il est important de rester ouvert aux nouvelles rencontres en explorant différents lieux.

Lire la suite »

« Dormir nu : une clé pour une vie sexuelle épanouie »

Dormir nu pourrait améliorer votre vie sexuelle en augmentant la confiance en soi et en favorisant la proximité physique avec votre partenaire. De plus, cela offre des avantages pour la santé, tels qu’un sommeil plus réparateur et une meilleure régulation hormonale, tout en contribuant à la protection de l’environnement.

Lire la suite »

Le stealthing : une forme d’agression sexuelle à combattre

Selon une étude australienne, les individus pratiquant le stealthing, c’est-à-dire retirer le préservatif sans consentement, exhibent souvent des traits de machiavélisme, narcissisme et psychopathie. Bien que considéré comme une agression sexuelle par la majorité des Français, le stealthing n’est pas encore criminalisé en France, ce qui soulève des préoccupations quant à la protection des victimes.

Lire la suite »

« La Technique du Sexe en Zigzag : Vers de Nouveaux Plaisirs »

La technique du sexe en zigzag, popularisée par Napoléon Bonaparte et son épouse Joséphine, consiste en une stimulation zigzagante des parties sensibles des organes génitaux. Cette approche offre une stimulation agréable sans être trop intense, mais il est important d’expérimenter et de communiquer avec son partenaire pour trouver ce qui convient le mieux à chacun.

Lire la suite »
"A striking photograph capturing the essence of human sexuality and diversity."
Sexualités atypiques
Eddy

Les liens génétiques de la bisexualité: une nouvelle étude révèle des découvertes intrigantes

Une étude récente a identifié des variations génétiques spécifiquement liées à la bisexualité, mettant en lumière les facteurs biologiques qui influencent l’orientation sexuelle. Cependant, les chercheurs soulignent que la bisexualité est déterminée à 40% par des facteurs génétiques et à 60% par l’environnement, soulignant ainsi l’importance de multiples facteurs dans la complexité de la sexualité humaine.

Lire la suite »