Les effets de la pilule sur la libido

Nombreuses sont les femmes avec une sexualité active dans le monde, les poussant alors de manière naturelle et totalement logique à prendre les pilules de contraception afin d’éviter de possibles accidents, notamment un développement embryonnaire qui n’est pas voulu pour des raisons qui ne regardent qu’elle. Toutefois, à force de négliger un autre aspect de ces solutions qui paraissent miraculeuses, elles se retrouvent avec d’autres problèmes engendrés par ces substances de synthèse et ces molécules chimiques ayant un rôle dans la diminution de la libido pour certaines femmes ou autres problèmes selon des cas enregistrés.

Quelle est la définition de pilule et de la libido ?

On parle de pilule, un terme donné à un produit de synthèse utilisé pour la contraception et pour empêcher qu’une femme ne tombe enceinte lorsqu’elle a un rapport sexuel. Au début de sa découverte, le monde a été révolutionné, sauf qu’il faut prendre conscience des études qui ont été faites par la suite sur chaque pilule contraceptive qui a été prise. Il a été signalé que certains médicaments utilisés à une première époque de la découverte de la pilule contraceptive, conduisaient à de graves effets pour la femme lorsqu’il s’agissait de tomber enceinte et d’avoir des enfants. C’était donc les générations d’après qui étaient touchées, parce que cela a entraîné chez les l’enfants une baisse de fertilité, voire une stérilité chez les femmes lorsqu’elles avaient atteints un certain âge. Outre les effets sur les générations futures, nous avons également remarqué qu’une assiduité dans la prise, ou même lorsqu’une femme est à ses débuts dans sa consommation de la pilule, une diminution considérable de la libido a été notifiée dans des études faites aux États-Unis et dans d’autres pays. Ce qui expliquerait donc le phénomène. Alors, faut-il vraiment prendre le risque et continuer à prendre des pilules contraceptives ? Sachant que ce phénomène n’est pas observé chez toutes les femmes, mais seulement chez certaines dont le lien a vite été fait avec la cause principale, à savoir la prise de médicaments contraceptifs. Donc, cela voudrait-il dire qu’il y aurait une relation entre la prise de la pilule et la diminution de la libido ? La question reste posée aux chercheurs et aux plus expérimentés sur le sujet.

Quelle relation y a-t-il entre la pilule et la libido ?

Les deux ont une relation très étroite vu l’exemple qui a déjà été évoqué dans la section précédente. Parmi les cas recensés lors des études sur le sujet, la pilule pourrait donc être la cause de la diminution de la libido chez certaines personnes, et pour cause, un dérèglement hormonal en est la principale raison. En effet, lorsqu’on prend la pilule, il est fortement possible de remarquer une baisse considérable d’hormones sexuelles mâles, à savoir la testostérone. Mais sachant que cette dernière est présente en quantité minime chez la femme, certains scientifiques et médecins réfutent cette idée et pensent plutôt qu’il y aurait une autre raison à cela, considérant la pilule comme n’ayant pas du tout de relation avec ce qui peut être observé au niveau du désir sexuel chez la femme. L’hypothèse reste toujours à confirmer vu que les scientifiques eux-mêmes ne se sont pas mis d’accord pour une seule explication. En attendant, il est possible de revenir au naturel et d’essayer d’autres solutions si vous voulez augmenter votre libido, ou même pour arrêter la pilule et opter pour des solutions plus ancestrales, en interrompant l’acte sexuel au dernier moment, ou alors en surveillant son cycle menstruel et en analysant les périodes où vous serez moins fertiles. Toujours est-il, on prend tout de même le risque de se faire avoir.

Quels sont les problèmes de libido liés à la prise de pilule ?

Les problèmes rencontrés lors de la prise de la pilule et qui sont essentiellement liés à la libido sont donc :

  • Une baisse d’androgènes ;
  • Une baisse du désir sexuel ;
  • Une baisse de production de testostérone et un dérèglement hormonal.

Les androgènes considérés comme des hormones sexuelles mâles sont présents chez la femme, mais en pourcentage faible, juste ce qu’il faut pour garder un équilibre hormonal. Tout dérèglement induira forcément des comportements et des sentiments indésirables inhabituels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.