« Découvrez des techniques originales de masturbation féminine sans les mains »

La masturbation féminine : des techniques pour prendre du plaisir sans les mains

La masturbation est une pratique sexuelle parfaitement normale et saine. Cependant, de nombreuses femmes ont tendance à se limiter à l’utilisation de leurs mains. Dans cet article, nous vous présentons des techniques originales pour prendre du plaisir sans les mains.

La masturbation par frottement pour des caresses indirectes

Cette technique consiste à frotter son sexe, soit à plat ventre sur une surface plane, soit à califourchon sur une surface à bords mous (coussin, oreiller, accoudoir de fauteuil…) ou contre une surface dure (rebord de baignoire, bord de table…). On parle de « dry humping ». Selon une étude réalisée en 2019 par Climax, plateforme éducative sur le plaisir, 20% des femmes interrogées sont adeptes de la masturbation par frottement. Cette méthode est simple à reproduire et permet de stimuler une zone plus large que les caresses classiques en raison de la diffusion des frottements : le clitoris, les grandes lèvres, le mont de Vénus mais également la structure profonde du clitoris.

Les jambes croisées pour se masturber

Pour cette technique, pas besoin de retirer votre pantalon. Et si vous portez un jean, c’est encore mieux. Croisez les jambes afin de serrer vos cuisses l’une contre l’autre. Contractez les muscles internes de ces dernières et ondulez le bassin. Ces mouvements viennent stimuler le clitoris. Pour aller plus loin, tirez légèrement sur votre jean pour que la couture frotte contre votre vulve. Cette méthode peut être réalisée partout, ce qui peut en exciter plus d’un.e. Elle est appréciée en début de sessions quand le clitoris supporte difficilement une caresse directe et localisée.

Le pommeau de douche pour jouir sans les mains

Il y a des objets du quotidien qui peuvent rendre service lorsque vous cherchez à jouir solo. C’est résolument le cas du pommeau de douche. Facile d’accès et pratique à manipuler, il peut vous faire goûter aux plaisirs du chaud/froid sur les zones érogènes, dont les résultats ne sont plus à prouver. Vous pouvez aussi jouer avec la pression et l’intensité du jet d’eau pour moduler le plaisir. De quoi passer du bon temps sous la douche.

Les sextoys à utiliser sans les mains

Les mains sont souvent occupées à stimuler les seins ou à faciliter le perfectionnement d’une position sexuelle pour utiliser un vibro. Cependant, l’industrie du sextoy ne cesse d’évoluer et de nouvelles perspectives s’offrent à vous grâce à des jouets « mains libres ». On retrouve l’incontournable œuf vibrant. Ce sextoy s’insère dans le vagin et s’active à l’aide d’une télécommande. L’idée est de contrôler l’intensité des vibrations pour décupler le plaisir. Une option est de troquer ses dessous classiques pour une culotte vibrante, un sous-vêtement composé d’une petite poche dans laquelle on peut glisser un vibromasseur. Idéal pour adoucir certains moments nécessaires (trajets en metro ou dates décevants par exemple). Pour finir, il est possible de poser son sextoy sur une chaise, s’asseoir et profiter de ses vibrations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

An evocative photo capturing the intersection between intimacy and physical activity, shedding light on the potential benefits of sexual engagement on overall health.

« L’acte sexuel : un sport pour la santé? »

Une étude de l’Université du Québec à Montréal a montré que l’acte sexuel engendre une dépense énergétique similaire à une activité physique modérée. La Fédération Française de Cardiologie reconnaît l’activité sexuelle comme un exercice physique bénéfique pour la santé.

Lire l'article
A photograph capturing the surprising pleasures and intimate moments of love at unexpected hours.

L’heure idéale pour l’amour

Selon des études, le meilleur moment pour des relations sexuelles pleines de plaisir et d’endorphines se situe le matin, entre 7h et 10h30. Les week-ends sont également propices aux moments intimes selon une autre recherche, mettant en avant la détente et la passion.

Lire l'article

« Les préférences inattendues des femmes en matière de taille du pénis »

Une récente étude universitaire met en lumière l’importance de la circonférence par rapport à la longueur du pénis pour l’épanouissement sexuel féminin, soulignant l’attrait pour une texture veineuse sur les sex toys. Cependant, l’étude souligne des limites liées à la variété des préférences sexuelles et à la mesure précise de la taille du pénis.

Lire l'article
A photograph of a couple engaged in respectful and empathetic communication, showcasing the importance of banishing contempt in relationships.

Les ravages du mépris dans le couple

Le mépris dans les conflits conjugaux peut avoir des conséquences désastreuses, réduisant l’estime de soi et causant une détresse émotionnelle. Adopter une communication respectueuse et empathique, tout en évitant les comportements et les paroles dénigrants, est crucial pour préserver l’harmonie au sein du couple et favoriser un environnement propice à l’épanouissement de l’amour et de la complicité.

Lire l'article
An emotionally charged visual exploration of overcoming commitment fears and embracing unique relationship dynamics.

Surmonter la peur de l’engagement dans les relations amoureuses

La gamophobie, une peur intense et irrationnelle de s’engager dans une relation amoureuse, trouve ses racines dans des expériences traumatisantes passées, la peur de perdre son indépendance et les styles d’attachement formés pendant l’enfance. Pour surmonter cette peur, introduire des rituels symboliques d’engagement et explorer des perspectives de relation uniques peuvent être des stratégies bénéfiques pour renforcer les liens et construire des engagements personnalisés.

Lire l'article
A photography of radiant, well-maintained hair sparking intimacy and desire within married couples as explored in a groundbreaking study from Seoul's Yonsei University.

« Le lien entre cheveux et sexualité : ce que révèle la science »

Une recherche récente suggère que des cheveux longs et bien entretenus chez les femmes pourraient favoriser une fréquence accrue des relations sexuelles au sein des couples hétérosexuels. Cette découverte souligne l’importance de l’entretien de la chevelure dans la sphère relationnelle et sexuelle, apportant un nouvel éclairage sur son rôle dans le désir et la satisfaction conjugale.

Lire l'article