L’éducation sexuelle des ados à l’ère du numérique: entre tabous et IST silencieuses.

La sexualité des adolescents et l’impact des réseaux sociaux et du web

La sexualité des adolescents est un sujet souvent llus présent dans les actualités et son impact sur leur bien-être est régulièrement analysé. Aujourd’hui, il est indéniable que l’apprentissage sexuel des jeunes se fait en partie via des sources d’informations digitales, notamment les réseaux sociaux et internet. Les 6èmes rencontres Prévention Santé organisées le six avril pour faire le point sur la santé sexuelle des jeunes ont révélé les détails d’une enquête menée par la Fondation Ramsay qui se penche sur les sources de l’éducation sexuelle aujourd’hui et leurs impacts.

L’éducation sexuelle : un sujet de moins en moins tabou

Richi en enseignements, l’enquête de la Fondation Ramsay révèle que la sexualité devient un sujet moins tabou pour la Génération Z. Les adolescents abordent plus facilement les questions de sexualité avec leurs amis et leur famille. Toutefois, les jeunes s’informent essentiellement via des sources digitales, avec notamment l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux (Google, Instagram, TikTok et YouTube), mais également de la pornographie en ligne. Les hommes cherchent des informations sur la performance sexuelle tandis que les femmes s’intéressent davantage aux questions de prévention, s’attachant ainsi plus de valeur à cette composante.

Les jeunes et l’éducation sexuelle sur internet

Le web devient une plateforme pour obtenir des renseignements sur la sexualité. Selon cette enquête, 64% des 15-25 ans utilisent les réseaux sociaux pour s’informer sur le sujet de la sexualité, ainsi que la pornographie en ligne, tandis que la famille et les amis restent une source d’information pour 22% des adolescents. Toutefois, l’inquiétude grandit quant à l’introduction de jeunes enfants à la pornographie. 7% de ces derniers affirment chercher des informations sur les rapports sexuels dans les sites pornographiques.

Les sujet de l’éducation sexuelle les plus traités sur internet

Les sujets de l’orientation sexuelle et de l’identification de genre, des pratiques sexuelles, des moyens de contraception, des infections ou maladies sexuellement transmissibles et de l’utilisation des sex-toys sont les informations les plus consultées par la Génération Z sur internet.

L’éducation sexuelle à l’école : une nécessité cruciale

Même si aujourd’hui les sites internet sont une source d’informations crédibles, l’école est le lieu où les adolescents peuvent bénéficier d’un enseignement sérieux et structuré. Cependant, plus de 38% des jeunes interrogés estiment que les cours d’éducation sexuelle proposés à l’école sont insuffisants et ne correspondent pas à leurs pratiques. Les 22-25 ans sont les plus critiques envers l’école, étant 68% à juger les cours insuffisants, contrairement aux 15-18 ans qui sont 21% à penser de même. Les jeunes de la Génération Z insistent sur la nécessité d’une éducation sexuelle en français, ce qui suggère qu’il y aurait des failles dans l’éducation sexuelle actuelles proposée dans les écoles.

Les IST silencieuses : qu’est-ce que c’est ?

Les IST ou Infections sexuellement transmissibles sont des infections causées par des germes qui se transmettent d’une personne à l’autre lors des rapports sexuels. Certaines de ces infections sont très connues comme le VIH, la gonorrhée ou encore la syphilis, mais d’autres sont moins connues et sont souvent qualifiées de « silencieuses ».

Ces IST silencieuses ne présentent pas forcément de symptômes visibles et peuvent donc passer inaperçues chez l’individu infecté. Pourtant, elles peuvent causer des dommages irréparables sur la santé de la personne atteinte, ainsi que sur celle de ses partenaires sexuels si elles ne sont pas diagnostiquées et traitées à temps.

Quels sont les différentes types d’IST silencieuses ?

Il existe plusieurs types d’IST silencieuses, les plus connues étant les infections à chlamydia, les infections à papillomavirus humain (HPV) et les infections à virus de l’hépatite B et C.

Type d’IST Symptômes Conséquences à long terme
Infections à chlamydia Pas de symptômes visibles dans la plupart des cas Infertilité, douleurs pelviennes chroniques et risques accrus de complications pendant la grossesse
Infections à papillomavirus humain (HPV) Pas de symptômes visibles dans la plupart des cas Cancers du col de l’utérus, du vagin, de l’anus, de la vulve et de la gorge
Infections à virus de l’hépatite B et C Pas de symptômes visibles dans la plupart des cas Cirrhose, cancer du foie et insuffisance hépatique

Comment se protéger contre les IST silencieuses ?

Pour prévenir ces IST silencieuses, il est important de se protéger lors de rapports sexuels en utilisant un préservatif, en limitant le nombre de partenaires sexuels et en se faisant régulièrement dépister. Les personnes pratiquant des rapports sexuels non protégés devraient se faire dépister tous les ans, et plus souvent encore en cas de changement de partenaire.

Si vous pensez être atteint d’une IST ou si vous avez des doutes, n’hésitez pas à consulter un médecin ou à vous rendre dans un centre de planification familial pour vous faire dépister. Le dépistage est rapide, indolore et gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

An evocative photo capturing the intersection between intimacy and physical activity, shedding light on the potential benefits of sexual engagement on overall health.

« L’acte sexuel : un sport pour la santé? »

Une étude de l’Université du Québec à Montréal a montré que l’acte sexuel engendre une dépense énergétique similaire à une activité physique modérée. La Fédération Française de Cardiologie reconnaît l’activité sexuelle comme un exercice physique bénéfique pour la santé.

Lire l'article
A photograph capturing the surprising pleasures and intimate moments of love at unexpected hours.

L’heure idéale pour l’amour

Selon des études, le meilleur moment pour des relations sexuelles pleines de plaisir et d’endorphines se situe le matin, entre 7h et 10h30. Les week-ends sont également propices aux moments intimes selon une autre recherche, mettant en avant la détente et la passion.

Lire l'article

« Les préférences inattendues des femmes en matière de taille du pénis »

Une récente étude universitaire met en lumière l’importance de la circonférence par rapport à la longueur du pénis pour l’épanouissement sexuel féminin, soulignant l’attrait pour une texture veineuse sur les sex toys. Cependant, l’étude souligne des limites liées à la variété des préférences sexuelles et à la mesure précise de la taille du pénis.

Lire l'article
A photograph of a couple engaged in respectful and empathetic communication, showcasing the importance of banishing contempt in relationships.

Les ravages du mépris dans le couple

Le mépris dans les conflits conjugaux peut avoir des conséquences désastreuses, réduisant l’estime de soi et causant une détresse émotionnelle. Adopter une communication respectueuse et empathique, tout en évitant les comportements et les paroles dénigrants, est crucial pour préserver l’harmonie au sein du couple et favoriser un environnement propice à l’épanouissement de l’amour et de la complicité.

Lire l'article
An emotionally charged visual exploration of overcoming commitment fears and embracing unique relationship dynamics.

Surmonter la peur de l’engagement dans les relations amoureuses

La gamophobie, une peur intense et irrationnelle de s’engager dans une relation amoureuse, trouve ses racines dans des expériences traumatisantes passées, la peur de perdre son indépendance et les styles d’attachement formés pendant l’enfance. Pour surmonter cette peur, introduire des rituels symboliques d’engagement et explorer des perspectives de relation uniques peuvent être des stratégies bénéfiques pour renforcer les liens et construire des engagements personnalisés.

Lire l'article
A photography of radiant, well-maintained hair sparking intimacy and desire within married couples as explored in a groundbreaking study from Seoul's Yonsei University.

« Le lien entre cheveux et sexualité : ce que révèle la science »

Une recherche récente suggère que des cheveux longs et bien entretenus chez les femmes pourraient favoriser une fréquence accrue des relations sexuelles au sein des couples hétérosexuels. Cette découverte souligne l’importance de l’entretien de la chevelure dans la sphère relationnelle et sexuelle, apportant un nouvel éclairage sur son rôle dans le désir et la satisfaction conjugale.

Lire l'article