Faire du bruit pendant le sexe : pourquoi c’est bon pour le plaisir ?

Les bienfaits du bruit pendant le sexe

Faire du bruit pendant le sexe est tout à fait normal et même recommandé. Selon la sexothérapeute Léa Toussaint, le fait de produire un son permet à la sensation de résonner dans notre corps, et ouvre des zones telles que le diaphragme et le périnée. Les cris de jouissance permettent à la sensation de se diffuser dans tout le corps, de prendre de la place, et d’exister. Au-delà, le fait de crier pendant l’amour permet de réguler le nerf vague, créant ainsi un état d’apaisement. Cela permet de laisser les choses vibrer dans son corps, de lui faire comprendre qu’il est dans un état de sécurité, et donc qu’il peut se permettre de prendre du plaisir.

Bloquer un cri de jouissance peut-il bloquer l’orgasme ?

Se retenir de faire du bruit pendant l’acte sexuel peut avoir un impact direct sur le plaisir ressenti. Selon la sexothérapeute Léa Toussaint, se retenir de faire du bruit peut empêcher la sensation de monter et de se diffuser, créant ainsi une tension très forte ou empêchant la sensation de passer. Lorsque l’on bloque son cri de jouissance, on contraint notre corps et on empêche le diaphragme et le périnée de s’ouvrir, ce qui peut en effet empêcher d’avoir des orgasmes. Ne pas crier pendant l’amour revient donc à ne pas permettre la diffusion des sensations dans tout le corps.

Cri de jouissance… Ou simulation ?

Si les orgasmes féminins sont sovent suspectés d’être simulés, c’est à cause du manque de communication avec les partenaires et la peur de vexer. Toutefois, selon Léa Toussaint, le fait d’en faire un peu trop n’est pas une mauvaise chose, et certains cris sont très excitants. Elle estime toutefois qu’il ne faut pas tomber dans la simulation, et à faire croire que l’on ressent des choses alors que ce n’est pas le cas. Les cris en rapport avec la douleur ne devraient pas être confondus avec les cris de jouissance.

Masturbation : pourquoi des orgasmes silencieux ?

Contrairement aux cris pendant un rapport sexuel avec un partenaires, les orgasmes silencieux sont souvent présents lors de la masturbation. Selon Léa Toussaint, on ne nous apprend pas à nous masturber dans de bonnes conditions. Les premières fois se font généralement dans une maison qu’on partage avec sa famille, ce qui oblige à être discret. Le fait de ne pas faire de bruit en solo est donc principalement une question d’habitude, mais aussi de gêne à s’entendre. Toutefois, la sexothérapeute encourage les personnes à se lâcher, y compris pendant la masturbation, car le bruit est une partie intégrante du plaisir.

Bruits du sexe : il n’y a pas que les cris d’orgasme qui comptent

Si les cris de jouissance des femmes sont souvent mis en avant, il ne faut pas oublier qu’il y a tout un panel de bruits qui peut montrer le plaisir, comme les gémissements, les grognements, le cri, la parole ou le halètement. Ce sont ces différents bruits qui sont excitants. Toutefois, il n’est pas obligatoire de crier pour montrer qu’on prend du plaisir, car tout le monde n’exprime pas son plaisir de la même manière, et qu’il n’y a pas de bonne manière d’exprimer le plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

"An photography of a diverse group of people of various genders and orientations having an open, respectful conversation about modern sexual education."

« Sexe et Porno : Les Français et leurs Contradictions »

Malgré les avancées des mouvements comme #MeToo et la reconnaissance des identités non binaires, les stéréotypes de genre continuent de marquer fortement la sexualité en France, comme le révèle l’enquête Durex x Ipsos Digital. De plus, la consommation de contenus pornographiques reste élevée, influençant souvent de manière problématique l’éducation sexuelle, en particulier chez les jeunes générations.

Lire l'article

Révolutionnez votre vie de couple avec ces sextoys incontournables

Utiliser des sextoys en couple est un excellent moyen de varier les plaisirs et de pimenter sa vie sexuelle, en offrant de nouvelles sensations et en renforçant la complicité des partenaires. Que vous optiez pour un stimulateur vibrant, un double godemichet ou un cockring, il existe des options pour tous les goûts et budgets, faisant de ces accessoires un investissement judicieux pour le bien-être intime.

Lire l'article

Rencontrer son âme sœur pour grandir ensemble

Rencontrer son âme sœur n’est pas une relation idéale sans problèmes, mais une opportunité de croissance personnelle et d’apprentissage. Cette rencontre peut aider à identifier nos blessures émotionnelles et nous donner l’occasion de travailler sur elles pour grandir ensemble.

Lire l'article

« 7 positions excitantes pour des cunnilingus torrides »

Découvrez huit positions excitantes pour pratiquer le cunnilingus, allant du traditionnel missionnaire avec les jambes croisées autour du cou au cunnilingus audacieux sur la table à manger, en passant par la levrette adaptée et le face sitting pour un contrôle total. Spicez votre vie sexuelle avec ces suggestions pour des orgasmes intenses et un plaisir délicieux.

Lire l'article