Le sexe oral : plaisir et risques à connaître.

Le sexe oral : pratique sexuelle intime et appréciée

Le sexe oral, qui consiste à stimuler les parties génitales ou anales de son partenaire à l’aide de la bouche et de la langue, est une pratique sexuelle appréciée mais encore emprunt d’un tabou. Pourtant, de plus en plus de couples, hétérosexuels comme homosexuels, y ont recours. Le cunnilingus est en passe de rattraper la fellation au rang des pratiques les plus appréciées. L’anulingus quant à lui, est encore marginal.

La fellation : la plus plébiscitée

La fellation est une pratique sexuelle largement pratiquée et appréciée par les hommes, et une grande majorité des femmes s’y adonnent également avec plaisir. C’est entre 30 et 39 ans que les femmes Françaises sont les plus adeptes de la fellation, avec près de 90% d’entre elles qui déclarent la pratiquer régulièrement. La stimulation des bourses, du scrotum ou de la région anale lors de la pratique permet un plaisir décuplé.

Le cunnilingus : le grand retour

Le cunnilingus était encore tabou il y a peu en Occident, mais est désormais de plus en plus pratiqué. Si la plupart des femmes l’apprécient, certaines n’osent pas se livrer à cette pratique, par peur d’imposer à leur partenaire une zone qu’elles pensent malodorante et d’aspect rebutant. Pourtant, cette pratique est très lucrative en sensations et peut amener à un orgasme intense.

L’anulingus : encore tabou

L’anulingus reste la pratique sexuelle la plus taboue des trois. Elle est peu pratiquée chez les couples hétérosexuels du fait du tabou qui l’entoure et du fait que les hommes hétérosexuels la rattachent souvent à l’homosexualité. La zone anale est pourtant une zone érogène qui peut procurer beaucoup de plaisir, mais il est important de prendre des précautions d’hygiène pour minimiser les risques de contamination.

Le 69 : pour un plaisir simultané

Le 69 est une position ultime pour les amoureux de la pratique orale. Elle permet aux deux partenaires de se donner du plaisir mutuellement, grâce à une position tête-bêche. Le partenaire peut commencer par faire monter doucement le désir en léchant l’intérieur des cuisses, le bas du ventre et l’aine avant de passer aux parties génitales. Il est important de dialoguer pour s’assurer du plaisir de l’autre.

Risques liés à la pratique du sexe oral

Le sexe oral peut être une source de plaisir mais également de risques sanitaires, notamment de contamination par des infections sexuellement transmissibles (IST) telles que :

IST Risque de transmission par sexe oral
Herpès Existe pour le HSV1 (buccal) et le HSV2 (génital)
Syphilis Transmissible par sexe oral
Gonocoque et Chlamydia Moins transmissibles par sexe oral que par pénétration, mais le risque existe
Hépatite B Très contagieuse, la vaccination est recommandée dès le début de la vie sexuelle
Hépatite C Non transmissible par fellation, mais le risque existe lors d’un cunilingus en période de règles
VIH Risques de contamination faibles mais existants

Précautions à prendre pour du plaisir sans risque

Pour minimiser les risques de contamination, il est essentiel de :

  • Prendre des précautions d’hygiène telles que prendre une douche avant les préliminaires et bien se laver les dents avant la pratique orale.
  • Utiliser une protection telle que le préservatif, la digue dentaire ou le carré de latex pour minimiser les contacts avec les muqueuses.
  • Avoir des rapports sexuels protégés, d’une façon générale, pour prévenir les infections sexuellement transmissibles.

Le sexe oral est une pratique sexuelle appréciée mais qui comporte des risques sanitaires qu’il est important de prendre en compte. Toutefois, en prenant des précautions et en dialoguant avec son partenaire, il est possible de vivre un plaisir intense et partagé.

Le papillomavirus, une IST fréquente et dangereuse

Le papillomavirus humain, également connu sous le nom de HPV, est une IST très répandue qui touche aussi bien les hommes que les femmes. En effet, le HPV est la IST la plus fréquente dans la population. Si les effets du virus peuvent être bénins chez certains, il peut causer de graves complications chez d’autres.

Les risques de cancer liés au HPV

Le HPV est directement lié à l’apparition de plusieurs types de cancers, notamment ceux du col de l’utérus, du vagin, de la vulve, de l’anus et du pénis. Les femmes sont particulièrement exposées au risque de cancer du col de l’utérus, qui peut se développer longtemps après une infection au HPV.

La vaccination, une protection efficace contre le HPV

Heureusement, il existe un moyen efficace de se protéger contre le HPV et ses complications : la vaccination. Aujourd’hui, un vaccin contre le HPV est systématiquement proposé aux adolescents qui n’ont pas encore eu de rapports sexuels. Cette vaccination protège non seulement contre les souches de HPV responsables de la plupart des cas de cancer, mais aussi contre celles qui causent les verrues génitales.

Pratiquer le sexe oral en toute sécurité

Le sexe oral peut être une pratique sexuelle agréable pour de nombreux couples, mais elle peut également présenter des risques d’infection au HPV. Pour se protéger, il est important de mettre en place une protection mécanique lors de cette pratique.

Utiliser un préservatif pour limiter les risques lors d’une fellation

Si vous pratiquez une fellation sur votre partenaire, utilisez un préservatif pour vous protéger des risques d’infection au HPV. En effet, le préservatif empêche le passage du virus entre la salive et les organes génitaux.

Utiliser une digue dentaire pour le cunilingus ou l’anulingus

Pour le cunnilingus ou l’anulingus, il est conseillé d’utiliser une digue dentaire. C’est un petit carré de latex très fin et souple que vous placez sur les organes génitaux de votre partenaire. Si vous n’avez pas de digue dentaire, vous pouvez couper un préservatif pour obtenir un rectangle et l’utiliser de la même manière.

S’assurer du consentement du partenaire

Enfin, rappelons qu’il est important de discuter et d’obtenir le consentement de votre partenaire pour toute pratique sexuelle, quelle qu’elle soit. Utiliser un préservatif ou une digue dentaire peut également être un bon moyen de confirmer le consentement mutuel lors d’une activité sexuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

An photography of a stylish high-waisted leopard print menstrual panty with lace trim, showcasing inclusivity with different size options from S to 4XL.

Révolution élégante : les culottes menstruelles stylées et pratiques

Les culottes menstruelles, autrefois utilitaires, se modernisent avec des designs plus esthétiques comme ceux de Mademoiselle Culotte, offrant des options allant de la dentelle aux imprimés léopard. Inclusives et écologiques, elles allient confort et style tout en s’adaptant à toutes les morphologies grâce à une gamme de tailles étendue.

Lire l'article
"an photography of a leopard print menstrual underwear with a sleek design, featuring intricate lace and gold trim, against a stylish background."

Découvrez la Culotte Menstruelle Léopard, Alliant Confort et Style

La culotte menstruelle a évolué, passant de basique et fonctionnelle à un véritable accessoire de mode, avec des designs variés allant de la dentelle de Calais aux imprimés léopard. La marque Mademoiselle Culotte, avec son modèle Clara en version léopard, allie esthétique audacieuse et performance absorbante, offrant jusqu’à 12 heures de protection dans des tailles allant du S au 4XL, prouvant qu’élégance et utilité peuvent coexister même pendant les règles.

Lire l'article
"An photography of a diverse group of people of various genders and orientations having an open, respectful conversation about modern sexual education."

« Sexe et Porno : Les Français et leurs Contradictions »

Malgré les avancées des mouvements comme #MeToo et la reconnaissance des identités non binaires, les stéréotypes de genre continuent de marquer fortement la sexualité en France, comme le révèle l’enquête Durex x Ipsos Digital. De plus, la consommation de contenus pornographiques reste élevée, influençant souvent de manière problématique l’éducation sexuelle, en particulier chez les jeunes générations.

Lire l'article

Révolutionnez votre vie de couple avec ces sextoys incontournables

Utiliser des sextoys en couple est un excellent moyen de varier les plaisirs et de pimenter sa vie sexuelle, en offrant de nouvelles sensations et en renforçant la complicité des partenaires. Que vous optiez pour un stimulateur vibrant, un double godemichet ou un cockring, il existe des options pour tous les goûts et budgets, faisant de ces accessoires un investissement judicieux pour le bien-être intime.

Lire l'article