« Les 10 choses à savoir sur le consentement en matière de sexualité »

1 – Votre consentement dépend de votre désir

Le consentement est une notion importante en matière de sexualité, pour ne pas dire fondamentale. Le Dr. Aurore Malet-Karas, sexologue et thérapeute, nous éclaire sur les nuances qui l’entourent. Lorsqu’on parle de consentement, il faut comprendre que cela dépend toujours de ce que l’on veut, de notre désir. Cependant, le désir n’est pas une notion figée, il est changeant et peut fluctuer en fonction de différents éléments tels que les conditions, les relations, les événements… Le consentement permet de s’assurer que l’on est d’accord pour avancer vers une pratique, une relation et de poser des limites si besoin. Ce dernier est donc une nécessité, même s’il n’est pas toujours aisément exprimé.

2 – Le problème du consentement chez les mineurs

Généralement, on considère qu’il faut être majeur pour donner son consentement en matière de sexualité. Mais, qu’en est-il des mineurs ? Le code pénal français définit qu’un enfant de moins de 15 ans ne peut donner son consentement. Par ailleurs, si les deux partenaires sont mineurs, il faut que l’écart d’âge ne dépasse pas trois ans et que les pratiques soient consenties et à un niveau comparable entre les deux. En tout état de cause, il est nécessaire d’avoir une conversation ouverte avec les enfants sur la sexualité pour qu’ils comprennent et soient en mesure de donner leur accord.

3 – Le consentement n’est pas spécifié dans la loi française

Le consentement existe et est pris en compte dans le droit français, mais il n’est pas spécifié dans la loi. Cela peut rendre les choses un peu plus floues lorsqu’il s’agit de juger un cas de violence sexuelle ou d’agression. La loi se réfère à l’article 222-22 du Code pénal qui dit que l’infraction sexuelle est réalisée « lorsqu’une expression explicite de refus ou de consentement n’a pas été donnée ». Il faut donc prouver l’absence de consentement. Pour éviter les malentendus, il est essentiel de s’assurer que le consentement est clairement exprimé et compris avant de passer à l’acte.

4 – Consentir, c’est donner votre accord (et pouvoir revenir dessus)

Le consentement est un acte volontaire et libre, c’est-à-dire que personne ne doit se sentir obligé de le donner. Il doit être exprimé de manière explicite, que ce soit à l’oral ou par gestes, mais surtout pas par un silence ou par une non-réaction. Par ailleurs, il est important de rappeler que l’on peut modifier son consentement à tout moment, même si on a commencé une pratique. Dire « oui » une fois ne signifie pas dire « oui » tout le temps. Le partenaire doit respecter la décision de l’autre, quelle qu’elle soit.

5 – Le devoir conjugal est interdit en France

Le devoir conjugal, qui obligeait les époux à avoir des relations sexuelles sous peine de nullité de mariage, est aujourd’hui interdit en France. Le respect du consentement et de l’autre prime sur toute autre considération. Pour autant, il peut être important de discuter avec son/sa partenaire pour s’assurer que le manque de désir n’est pas lié à des problèmes relationnels passagers.

6 – Vous devez être en état de donner votre consentement

Le consentement est un choix personnel, mais il doit être donné dans des conditions appropriées. Il est essentiel d’être en mesure de comprendre la situation, les conséquences de la pratique sexuelle envisagée et d’être en état de donner son accord en toute conscience. Si une personne est sous l’emprise de l’alcool, de la drogue ou si elle est malade, elle ne peut pas donner un consentement éclairé. Dans ces cas, mieux vaut éviter la relation sexuelle.

7 – Il ne faut pas céder pour faire plaisir à l’autre

Le consentement est un choix personnel qui doit être respecté, même si cela implique de dire « non ». Les pressions, qu’elles soient verbales ou physiques, destinées à obtenir un accord ne sont pas tolérables. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec une pratique, vous avez le droit de dire non, sans subir de représailles ou de discrimination. Le consentement mutuel est une condition indispensable pour des rapports sexuels satisfaisants et harmonieux.

8 – Vous ne devez pas consentir à un acte sexuel par peur

Le consentement n’a rien à voir avec la peur. Vous ne pouvez pas donner votre approbation à une pratique sexuelle sous la pression, la contrainte ou la menace. Le consentement ne doit pas être obtenu par chantage, manipulation ou violence. Si vous êtes en situation de détresse, il ne faut pas vous sentir obligé(e) de donner votre accord. Il est important de réfléchir avant d’accepter une pratique, en se demandant si elle correspond à nos envies et à notre bien-être.

9 – Embrasser ne signifie pas que vous donnez votre feu vert pour le reste

Le consentement s’applique à toutes les pratiques sexuelles, même les plus courantes telles que les baisers, les caresses ou les massages. Le simple fait d’embrasser ne signifie pas que l’on est d’accord pour aller jusqu’au rapport sexuel. Ce n’est pas parce que l’on a commencé une pratique que l’on est tenu de la finir ou d’aller plus loin. Le consentement doit être renouvelé à chaque étape, même si on est en couple.

10 – Dire oui ne vous empêche pas d’être quelqu’un de bien

Le consentement est un droit que chacun doit se réserver. Dire « non » à une pratique ne doit pas être vécu comme un rejet personnel, ni comme une agression. Il est nécessaire d’accepter les choix de chacun pour que la sexualité soit un moment de plaisir partagé. Les partenaires doivent pouvoir dialoguer, échanger sur leurs envies, leurs limites, leurs désirs. C’est en cela que le consentement peut devenir un jeu érotique passionnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

An photography of a stylish high-waisted leopard print menstrual panty with lace trim, showcasing inclusivity with different size options from S to 4XL.

Révolution élégante : les culottes menstruelles stylées et pratiques

Les culottes menstruelles, autrefois utilitaires, se modernisent avec des designs plus esthétiques comme ceux de Mademoiselle Culotte, offrant des options allant de la dentelle aux imprimés léopard. Inclusives et écologiques, elles allient confort et style tout en s’adaptant à toutes les morphologies grâce à une gamme de tailles étendue.

Lire l'article
"an photography of a leopard print menstrual underwear with a sleek design, featuring intricate lace and gold trim, against a stylish background."

Découvrez la Culotte Menstruelle Léopard, Alliant Confort et Style

La culotte menstruelle a évolué, passant de basique et fonctionnelle à un véritable accessoire de mode, avec des designs variés allant de la dentelle de Calais aux imprimés léopard. La marque Mademoiselle Culotte, avec son modèle Clara en version léopard, allie esthétique audacieuse et performance absorbante, offrant jusqu’à 12 heures de protection dans des tailles allant du S au 4XL, prouvant qu’élégance et utilité peuvent coexister même pendant les règles.

Lire l'article
"An photography of a diverse group of people of various genders and orientations having an open, respectful conversation about modern sexual education."

« Sexe et Porno : Les Français et leurs Contradictions »

Malgré les avancées des mouvements comme #MeToo et la reconnaissance des identités non binaires, les stéréotypes de genre continuent de marquer fortement la sexualité en France, comme le révèle l’enquête Durex x Ipsos Digital. De plus, la consommation de contenus pornographiques reste élevée, influençant souvent de manière problématique l’éducation sexuelle, en particulier chez les jeunes générations.

Lire l'article

Révolutionnez votre vie de couple avec ces sextoys incontournables

Utiliser des sextoys en couple est un excellent moyen de varier les plaisirs et de pimenter sa vie sexuelle, en offrant de nouvelles sensations et en renforçant la complicité des partenaires. Que vous optiez pour un stimulateur vibrant, un double godemichet ou un cockring, il existe des options pour tous les goûts et budgets, faisant de ces accessoires un investissement judicieux pour le bien-être intime.

Lire l'article